petitlogo.jpg (5368 octets) Accueil - cefib internet
la Presse Malienne

Semaine du 07 au 13 Janvier 2002

Maison de la Presse
Presse Malienne
 Accueil Presse

OPINION

LES ECHOS DU 4/01/02
Ni cooptation ni plébiscite



LE COURRIER
Convention Nationale ADEMA
UN CYCLE DE DERAISON


ARCHIVES

LES ECHOS DU 4/01/02
Ni cooptation ni plébiscite


L'ESSOR DU 10/12
Primaires de l'ADEMA : IBA N'DIAYE SE RETIRE: Le maire de Bamako annonce aussi son soutien au candidat Mandé
LES ECHOS DU 7/12
REVISION DES LISTES ELECTORALES: Les journalistes veulent comprendre

SPORT

CAN 2002 au Mali
 

ANALYSE

LE MALIEN DU 3/01/02
PRÉSIDENTIELLLE 2002
La décision d'ATT attendue incessamment

Il ne fait plus l'ombre d'un doute, le Général Amadou Toumani Touré, celui que les Maliens appellent affectueusement ATT, sera bel et bien de la course à la prochaine présidentielle. A en croire notre consoeur "JA/L'Intelligent dans sa dernière livraison, "ATT pourrait se faire connaître sa décision en  janvier (on y est déjà), plus précisément après la désignation par l'ADEMA de son candidat officiel, le  5 janvier, mais juste avant le début de la coupe d'Afrique des Nations de football (du 19 janvier au 10 février au Mali) qui pourrait reléguer durablement au second plan la compétition politique et les professions de foi des candidats.". Une décision que les observateurs voient venir le 16 janvier prochain.
Le prédécesseur de Konaré sera t-il également son successeur ? A cette question, JA répond que "l'hypothèse est plus que probable, et ATT, qui n'a pas de structure politique, travaille déjà à rallier à sa personne toutes les petites formations qui, faute de moyens financiers, ne peuvent mener campagne, mais aussi des pans entiers des grands partis au sein desquels il compte des inconditionnels.
JA décidément bien informée sur Bamako, ATT serait soutenu par les chefs d'Etat gabonais, congolais, burkinabés, mauritaniens et sénégalais.
Notre consoeur qui voit dans cette candidature, "dans un certain sens la manifestation de l'échec  d'Alpha Oumar Konaré qui n'a pas su réunir ses amis politiques autour d'un projet  novateur, n'indiquer aux militants et, au delà au pays tout  entier, le "bon choix pour le  Mali". "Du coup, rappelle JA, il se trouve des Maliens, mais aussi des diplomates en poste à Bamako pour insinuer qu'ATT serait le joker, pour ne pas dire le véritable poulain de Konaré… A ses yeux, ATT,qui a déjà assumé la fonction et  en connaît les contraintes, ferait bien l'affaire". Quant à Konaré lui-même, il viserait l'organisation de la francophonie ou le haut commissariat des Nations Unies . Parole de JA.

B. KONE

COMMUNIQUE

Conseil des Ministres du  28/11/2001 

ACTUALITÉ


Copyright © 2001 Maison de la Presse Mali. Tous droits réservés.
maiga-presse@cefib.com