Cefib internet Mali

tel:(00223) 20 23 42 00

email: webmaster@cefib.com

 

 

 

 

 

 

 

 

CINQUANTENAIRE DE L’INDEPENDANCE DU Mali : Un programme ambitieux pour le célébrer
Par Modibo FOFANA - 27/07/2009

En 2010, le Mali célébrera le 50e anniversaire de son accession à l’indépendance.. Pour ce faire, une commission nationale d’organisation a été mise en place.

 

Pour le lancement de ses activités, la commission a organisé une conférence de presse. Le professeur Oumar H. Dicko, président de la commission a informé que durant l’année 2010, plusieurs manifestations de grande envergure sont prévues à travers tout le pays et à l’extérieur : " Objectif : assurer une implication réelle de l’ensemble des maliennes et maliens ainsi que les amis du Mali à l’occasion de la célébration du cinquantenaire ».


Pour le lancement de ses activités, la commission a organisé une conférence de presse. Le professeur Oumar H. Dicko, président de la commission a informé que durant l’année 2010, plusieurs manifestations de grande envergure sont prévues à travers tout le pays et à l’extérieur : " Objectif : assurer une implication réelle de l’ensemble des maliennes et maliens ainsi que les amis du Mali à l’occasion de la célébration du cinquantenaire ».

Pour la réussite de l'évènement, la commission a mis en place un programme d’activités très ambitieux. Ce programme est divisé en sept grands axes : le premier concerne les activités de communication. A savoir le logo du cinquantenaire, la connaissance du Mali à travers des jeux et concours. Des vidéo Mali sur 50 ans d’indépendance ; de grandes réalisations du Mali de 1960 à 2010 ; des publications, livres et témoignages, le journal du cinquantenaire etc...

Au delà de ce programme, un plan global de communication sera élaboré avec l’implication des médias nationaux et internationaux. Pour les activités citoyennes, Oumar H. Dicko dira que, le cinquantenaire est une occasion de renforcer le civisme de tous et de concourir à l’éveil du citoyen de demain grâce à la connaissance du pays et des attributs de la République (Hymne, drapeau, devise, armoiries et sceaux, institutions etc…).

 

Forger la mémoire collective...des pères de l'indépendance

Il s'agit à cette occasion de forger la mémoire collective par des témoignages et des hommages à des résistants et des personnalités qui ont contribué à l’indépendance, à la paix, à la cohésion sociale, à la bonne gouvernance et au processus de développement économique, social et culturel du Mali depuis 1960.

Pour les activités touristiques, culturelles et sportives, le président de la commission a retenu que l’objectif est de faire de l’année 2010 une année de la culture, du tourisme, des arts, de la musique et des sports au Mali. Il ajoutera que Bamako pourrait inviter en 2010 l’Afrique de la musique, des arts, de la culture et des sports grâce à un concours national comprenant différentes disciplines. Une attention particulière sera portée à la mise en valeur des jeux traditionnels qui font la richesse de notre patrimoine.

Les grands prix du Cinquantenaire

Des grands prix du cinquantenaire seront donnés pour certaines compétitions nationales comme les courses de chevaux, de chameaux, de pirogues et de vélos dont les finales pourraient se dérouler à Bamako et dans les capitales régionales. Le cinquantenaire sera une occasion de célébrer et de se souvenir en 2010 des dates clés du Mali, qu’il s’agisse de l’indépendance, de la 1ère République, de la transition ou de la 3ème République.

Les conférences débats et émissions radio-TV, les projections de documentaires et de magazines, les semaines ou quinzaines des pays amis accompagneront la fête. La promotion du Mali sur la scène internationale sera faite à travers des expositions, des spectacles, des activités culturelles, artistiques et sportives diverses. Dernier axe pour ce programme ambitieux : les aménagements, assainissements, rénovations et décorations de la capitale.

S'impliquer dans l'embellissement de l'environnement

Des monuments et places seront créées à Bamako et partout au Mali pour donner une identité visuelle à la célébration afin qu'elle reste pour les générations futures un témoignage de l’importance que la génération actuelle attache à l’indépendance. Les maliens devront s'impliquer dans l’embellissement de leur environnement. Le Pr. Dicko a conclu en appelant au patriotisme, à l’engagement et à la conjugaison des efforts pour la réussite de ce grand événement. Vivement 2010 !